Lire des livres aux enfants : 5 questions clés

Lire des livres aux enfants

Nous avons toujours lu des livres à nos enfants lorsqu’ils étaient petits. La lecture du soir, c’était sacré. Les passages à la bibliothèque le samedi matin toutes les 2 ou 3 semaines aussi. Lorsque j’étais maîtresse, un des conseils que je donnais aux parents, c’était de lire des livres aux enfants. Et s’ils étaient allophones, je leur proposais de raconter des histoires dans leur langue maternelle. Pourquoi est-ce si important de proposer des lectures partagées avec un enfant, à partir de quel âge et jusqu’à quand leur lire des livres, comment le faire et où trouver les ressources ? Je vous propose quelques éléments de réponse.

Lire des livres aux enfants - lecture partagée

#1 – Pourquoi lire des livres aux enfants ? 

La lecture est bien plus qu’une simple activité de loisir ; elle est une porte ouverte sur le monde, un outil essentiel au développement global de l’enfant. En lisant des livres aux enfants, on soutient :

  • le développement de leur langage et de leur vocabulaire : l’exposition précoce à la langue écrite enrichit le bagage de mots des enfants de manière significative. Chaque histoire lue à haute voix est une occasion de découvrir de nouveaux mots, de nouvelles expressions, des tournures de phrases plus ou moins complexes et de s’immerger dans la richesse de la langue. Ce bain linguistique quotidien forge des bases solides pour la communication et l’expression personnelle.
  • le renforcement des liens affectifs entre l’enfant et le lecteur : lire des histoires crée un moment privilégié de partage et de complicité entre l’enfant et le lecteur, qu’il s’agisse d’un parent, d’un grand-parent ou d’un éducateur. Ces moments de proximité favorisent un sentiment de sécurité affective, essentiel au développement émotionnel de l’enfant.
  • la stimulation de l’imagination et de la curiosité intellectuelle : à travers les récits, les enfants voyagent, rêvent et apprennent à construire des images mentales complexes. Cette gymnastique de l’esprit nourrit leur imagination, aiguise leur curiosité et développe leur capacité à résoudre des problèmes de manière créative.
  • le développement de l’écoute, de la concentration, de la compréhension de textes

#2 – Comment lire des livres aux enfants ?

Quels livres choisir ?

Parfois, on peut ne pas oser lire des livres à ses enfants, par peur que cela ne soit pas adapté à leur âge, à leur goût. D’abord, on a le droit de se tromper. On le voit généralement assez vite ! En bibliothèque ou dans les rayons jeunesse des librairies, vous trouverez des personnes à même de vous conseiller. 

Vous pouvez écouter l’épisode du podcast Les Adultes de Demain sur la bibliothèque idéale. Dans la pause éducative dédiée, Claire Duquenne, éducatrice en maternelle et directrice de l’Ecole Montessori Athena de Montherlant, conseille des livres en fonction de l’âge des enfants.

L’enfant de 3 ans n’aura pas la même capacité d’attention qu’un enfant de 6 ans. Je fais donc attention à la longueur du texte et du livre. Par ailleurs, je varie les types de livre :

  • livres à toucher ;
  • livres à sentir ;
  • livres en tissu ;
  • livres sonores ;
  • imagiers ;
  • livres interactifs ;
  • albums illustrés ;
  • bandes dessinées…

Pour les albums un peu complexes, longs, nous en faisions une lecture fragmentée, en plusieurs épisodes. 

Lire des livres aux enfants dès les premiers mois

Où et quand lire des livres aux enfants ?

Finalement, c’est où on veut, quand on veut ! De notre côté, nous avions notamment la lecture qui était intégrée à la routine du coucher. Et puis parfois, lorsque nous allions recharger la collection d’albums à la bibliothèque, on prenait le temps de lire quelques livres.

De façon moins routinière, il m’arrivait de proposer un temps calme dédié à la lecture, pour diminuer l’excitation des enfants.

En classe, je me souviens de certains parents qui prenaient un peu plus de temps à l’accueil et se retrouvaient avec un petit groupe d’enfants autour d’eux pendant qu’ils leur proposaient une lecture partagée. 

Et j’avais un temps ritualisé dédié à la lecture, après les comptines, puis à l’occasion, en attendant les parents.

Lire des livres aux enfants - imagier

Comment se positionner pour lire des livres aux enfants ?

Quand on a 2 ou 3 enfants avec soi, on peut bien sûr les mettre à côté de nous afin qu’ils voient le livre en même temps qu’on en fait la lecture

Mais dès qu’ils sont plus nombreux, cela peut commencer à devenir problématique. Les enfants les plus éloignés peuvent se plaindre de ne pas bien voir. 

En classe par exemple, pour une lecture collective, on adopte généralement une autre position :

  • Soit on lit la page puis on la retourne vers les enfants pour qu’ils voient l’illustration.
  • Soit on excelle dans l’art de lire la page avec un regard en biais : on tient le livre ouvert en l’air, face aux enfants et on tourne la tête pour lire le texte. Je pratiquais souvent ainsi, d’autant plus si je connaissais bien le texte. Mais j’expliquais bien aux enfants que pour lire, j’aurais dû avoir le texte en face de moi. Ce serait dommage qu’ils pensent que l’acte de décoder des mots relève de la magie en raison de ma posture. 
  • Soit on utilise un petit théâtre de lecture ou kamishibaï comme celui de Louison Carton, qui permet de montrer l’illustration aux enfants en lisant le texte au dos du théâtre. Dans le même ordre d’idée, il existe également la collection des petits contes du tapis chez Seuil Jeunesse.

Lire des livres aux enfants - Louison Carton - Théâtre de lecture - Kamishibaï

 #3 – À partir de quel âge lire des livres aux enfants ?

Je me rappelle avoir lu ses premiers livres à mon cadet alors qu’il avait 3 mois. Mais à y réfléchir, il avait déjà bénéficié de toutes les lectures que je partageais avec son frère alors qu’il était encore in utero. Ne rêvez pas, il n’est pas pour autant devenu un fervent lecteur. Par contre, au niveau du développement de son langage, de la richesse de son vocabulaire, on ne peut nier l’impact. 

Pour son frère aîné, je n’ai pas souvenir de l’âge de départ, mais c’était aux alentours de ses 6-8 mois. 

Aujourd’hui, avec les connaissances et l’expérience que j’ai pu acquérir, je commencerais dès la naissance. Ne serait-ce que pour que l’enfant entende « chanter la voix » qui lit.

Lire des livres aux bébés

#4 – Jusqu’à quel âge lire des histoires aux enfants ? 

Dans le carnet des Petits Curieux, j’ai raconté la discussion que j’avais eue avec mon aîné alors qu’il allait rentrer au CP. Je lui disais que c’était chouette, car il allait apprendre à lire (oui, à l’époque, je ne savais pas que les accompagner dans leur apprentissage de la lecture dès la maternelle était naturel).

Ce jour-là, il me répondit qu’il ne voulait pas apprendre à lire, car je n’allais plus lui lire d’histoires. Heureusement que nous avons eu cet échange ! Car bien sûr, j’ai pu le rassurer et lui assurer que nos lectures partagées se poursuivraient tant qu’il en aurait envie et besoin. 

Il sut lire très rapidement à son entrée au CP, car à mon avis, il savait déjà le faire, mais se refuser à le montrer. Je ne sais plus quand il n’a plus eu besoin des lectures partagées. En CE2, il lisait des Cabanes Magiques en classe quand il avait fini son travail et s’ennuyait. 

Pour son frère, j’ai par contre souvenir de lui lire encore en CM2, voire en 6ᵉ, les albums illustrés avec pour thème les contes de la mythologie grecque. Ce sont ces livres que nous échelonnions sur plusieurs soirées. 

Partez du principe que la lecture partagée n’a finalement pas d’âge limite. On peut même s’amuser à alterner la lecture avec son enfant : je lis une page, tu lis la suivante. 

Et tout ça, c’est sans compter le travail de lecture en lien avec l’école. 

#5 – Où trouver des livres à lire aux enfants ?

Parmi les lieux les plus connus, on pense bien sûr :

  • Aux bibliothèques et médiathèques publiques : sur l’ancien compte instagram Mes Petits Curieux, vous trouverez deux courtes vidéos qui présentent des activités mises en place par le rayon jeunesse de la Bfm de Limoges à partir des livres Du bruit dans l’art et Le livre des bruits.
  • dans les librairies locales indépendantes ou liées à des groupes comme Decitre, Cultura, la Fnac, etc. qui permettent généralement de commander en ligne. Cela peut s’avérer pratique si l’on habite dans des endroits un peu isolés.

Vous pouvez également :

  • voir l’offre de sites de seconde main comme Recyclivre, Momox Shop, Vinted ;
  • vous rendre chez Emmaüs ou dans des bric-a-brac ;
  • échanger des livres avec d’autres parents ;
  • profiter des boîtes à livres installées dans de nombreuses villes et villages ;
  • utiliser des textes de lecture proposés sur des sites éducatifs ou des applications de lecture ;
  • abonnez votre enfant à un magazine ou une revue adaptée à son âge (j’ai souvenir d’avoir apprécié mes abonnements à Astrapi ! Mes enfants étaient abonnés à l’école des loisirs via l’école.

J’ai découvert Kube, qui propose des box de livres sur abonnements de 1, 6 ou 12 mois. Il existe une version Kube jeunesse fort sympathique. Voici un exemple de ce que l’on peut recevoir chaque mois. Vous pouvez aussi offrir un coffret jeunesse pour un anniversaire ou une fête particulière.

Lire des livres aux enfants : KUBE, abonnement box de livres

Certains liens de cet article sont affiliés.

Elsa B

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *